Le petit Version: Le Dart Center for Journalism and shock, un emploi concernant le Columbia University scholar School de journalisme, enseigne journalistes, blogueurs, aux côtés pros discuter avec expert et compassion sur violence, différend et tragédie. L’entité en question encourage informative méthodes sur les domaines liés aux traumatismes et travaille pratique ateliers pour médias d’information collégiens dans le monde. Toute personne auteur sexuelle attaque ou résidentiel violence peut parcourir le site Web les fiches de conseils et les posts comprendre comment aller plus loin sensible sujets dans une complète et attentionnée signifie. Grâce au plaidoyer et à l ‘éducation, le Dart Center empile pour tout passions des survivants et des victimes de traumatisme et enseigne autres personnes idées sur comment éthiquement informer leurs propres contes uniques.

Afficher

Quand on regarde la dernière partie des années 1990, de plus en plus journalistes, enseignants, cliniciens et souffrir avocats reconnus l’importance de révéler sur sujets de traumatisme avec sensibilité et regard. Pour qu’ils collaboré sur tâches former étudiants conseils simples pour.

Créer un changement positif on what writers Approach Survivors

Bien que le Dart Center ait commencé comme un support système pour travailler reporters, c’est. Vous pouvez utiliser l’entité en question de ressources linguistiques en ligne partager avec vous-même à dire n’importe qui et commercialiser un dialogue constructif avec les survivants et les sujets de violence physique.

“Actualités professionnels sont les centre du Dart Center’s goal, “Bruce dit nous. “reporters sont un international majeur groupe, donc fournissons sources et formation aux journalistes, rédacteurs en chef et fabricants sur chaque continent. “

ici